Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]




Wine (Wine is not an emulator) est un émulateur pour lancer des logiciels Windows(c) sous Linux(c), un adaptateur en quelque sorte.



Informations


Site web officiel : https://www.winehq.org/.
Version actuelle : 1.6.2 du 2014 01 10.
Développeur :
Licence :


Installer et utiliser Wine

Installer

L'installation de Wine est relativement facile dans la mesure où toutes les distributions proposent un paquet binaire. Il arrive même que Wine soit déjà configuré par défaut pour utiliser un répertoire dans le "home" de l'utilisateur. Ceux qui voudraient l'installer depuis les sources n'auront en général pas de difficulté car ce programme se compile sans aucun problème.

S'il est nécessaire d'être en mode Root pour installer le programme, il faut se remettre en mode utilisateur pour le lancer (sinon il faudra toujours se connecter en tant que super utilisateur pour utiliser Wine (!).

Pour l'utilisation, il n'est pas nécessaire d'avoir une partition Windows et il est même déconseillé d'en utiliser une directement pour profiter des logiciels déjà installés, car il y a toujours un risque d'altération accidentelle des données. On peut par contre cloner cette partition et se servir de la copie avec Wine, cela nous semble plus prudent. Mais encore une fois cela n'est pas nécessaire et peut être même plus compliqué.


Configurer

Il y avait auparavant un fichier config dans le répertoire ~/.wine de son utilisateur. Aujourd'hui celui-ci n'est plus nécessaire et l'on utilise une interface graphique winecfg pour modifier la configuration.
Ce qui nous importe précisément est de bien configurer les chemins d'accès et ensuite le support son.

C: pointe vers un répertoire contenant l'arborescence windows (il doit y'avoir au moins les répertoires "windows/system" et "tmp"). Le drive D: permet d'avoir accès à la racine Linux (ce n'est pas nécessaire en théorie mais c'est parfois pratique). Il est important aussi d'avoir un drive (avec une lettre différente) quand le système de fichier se poursuit sous une autre partition par exemple.


Depuis au moins la version 0.9.7, il est possible de sélectionner à la fois ALSA et JACK ce qui permet d'avoir des ports midi dans les logiciels de MAO tout en étant connecté au serveur JACK. Nous avons aussi testé ARTSD avec succès.
Déjà sans le pilote wineasio, vous pourrez maintenant utiliser vos VST(i) compatibles wine à l'aide du wrapper DSSI-VST ou FST.
Cependant, pour utiliser des hôtes VST windows et les autres applications MAO il est conseillé d'utiliser le pilote audio basse latence wineasio pour un rendement optimal. Dans ce cas il ne faut pas cocher la case JACK dans winecfg et uniquement garder ALSA pour le support MIDI.

winecfg édite donc directement la base de registre system.reg contenu dans le répertoire ~/.wine On y trouve aussi userdef.reg et user.reg qui contiennent les infos relatives à l'installation des logiciels.

DSSI-VST

voir DSSI-VST

Utiliser

Test préliminaire

Un test simple existe pour voir si Wine marche:
winemine

Cela devrait afficher le jeu du démineur.

Lancer les programmes

Le principe de fonctionnement est simple, lancer les exécutables précédés de "wine" dans le prompt Linux. Pour installer un logiciel :
wine Setup.exe


Les commandes

Pour utiliser des programmes Windows qui n'ont pas de GUI et qui se lancent habituellement en ligne de commandes, il faut utiliser wineconsole

Notes diverses

Wine étant encore imparfait, il n'est pas rare que des programmes se plantent et bloquent le fonctionnement de Wine pour de nouveaux essais . Souvent, ceci résulte de l'organisation différente de la gestion des fichiers en Linux et dans d'autres systèmes d'exploitation. Wine est dans un système de fichiers Linux. Les programmes Windows utilisés se perdent et cherchent des fichiers dispersés dans un système Windows. On augmente considérablement ses chances de bon fonctionnement en choisissant où des choix sont autorisés, des répertoires dans le répertoire du programme ( ./mes_données/ ou .\mes_données\ , selon ce que l'application accepte)! Il suffit souvent de copier ou plutôt porter (clef USB!) des répertoires entiers crées sur un vrai système windows de programmes, au lieu de réinstaller en Linux.
Il peut arriver que l'on doive utiliser la commande killall -9 pour enlever des threads bloqués ou utiliser ksysguard (ou autre).
Noter que certains programmes libres difficiles à installer en Linux à cause des dépendances et des librairies impératives fonctionnent (et parfois s'installent) facilement sous Wine (Open Office, Filezilla, Wengophone, etc...). Filezilla a surtout l'avantage de conserver tous ses réglages Windows sous Linux et vice-versa. Quand on change fréquemment d'environnement, on a ainsi un système commun et donc versatile!

DLL manquante

Cela arrive parfois quand on lance un programme appelant une fonction Windows qui ne fait pas partie du jeu de DLL supportées directement par Wine. Il est alors possible d'installer manuellement cette DLL dans le "faux" C:Windows/System/

On trouve ces DLL sur ces sites:

On peut aussi récupérer ces fameuses .dll manquantes en installant d'abord le programme sur un système win puis de faire une recherche sur c:/windows/system32 par exemple
Il suffit ensuite de copier ce .dll dans puis le copier dans ~/.wine/drive_c/windows/system32 (partie Linux).

Wine (du moins la version 0.9.11-1) indique dans un fenêtre le ou les .dll manquant (heureusement (!)

xwine

xwine montre un écran virtuel du bureau Windows, avec le même menu démarrer, la barre de tâches et son horloge. Ce programme permet donc de retrouver cet environnement familier et d'accéder graphiquement aux programmes et utilitaires.
arrowmettre une capture d'écran

Les raccourcis windows sur le bureau


Il semble possible de faire apparaître les icône des .EXE sur le bureau de KDE cf Wine_STG. Découvrir comment généraliser cette pratique

L'audio Wine et Jack


Pour l'audio, Wine utilise le serveur son Asio? . Pour faire un pont entre Asio et Jack il y a WineAsio généralement disponible sur les distributions dédiées à la MAO.

Liens et commentaires:


PlayOnLinux installe autant de machine virtuelle wine que vous voulez. Vous pouvez donc choisir de configurer chaque machine indépendamment les unes des autres en fonction des besoins ou des composants réclamés par le logiciel à installer.




Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

programLyrique, 12:45, mer. 28 Jan 2015: Tuto pas à pas sur PureData sur Libremusicproduction [Lien]
ORL_AMMD, 23:49, mar. 27 Jan 2015: Bon, encore une fois, un passage éclair, et pas très régulier !
olinuxx, 23:44, lun. 26 Jan 2015: Salut et bienvenue à funix !
olinuxx, 23:44, lun. 26 Jan 2015: Chouette superkraft. Nous avons un forum dédié aux compos si tu veux : [Lien]
superkraft, 21:49, lun. 26 Jan 2015: Je viens de terminer ma première compo 100% linux (Ardour + hydrogen). Merci à la communauté pour les bons conseils. Un délire bossanova [Lien]
olinuxx, 17:54, lun. 26 Jan 2015: Nouvelle version pour AGS et Jamulus
olinuxx, 17:50, lun. 26 Jan 2015: Salut et bienvenue à Ackmar !
olinuxx, 17:32, lun. 26 Jan 2015: Chouette info Youki, page créée : [Lien]
youki, 19:41, dim. 25 Jan 2015: La carte son USB Audiofuse d'Arturia qui va bientôt sortir est annoncée "compatible Linux". [Lien]
olinuxx, 21:30, ven. 23 Jan 2015: Nouvelle version pour Vee One Suite
olinuxx, 21:24, ven. 23 Jan 2015: Salut et bienvenue à PapyMonkey !
olinuxx, 19:45, mer. 21 Jan 2015: Nouvelle version pour CALF et Radium